Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lire et relire la même histoire...

Par Marie-Jo Rancon - Propos recueillis par Marie-Hélène Gros

Rappelez-vous la première histoire que vous avez racontée à votre enfant. C'était peut-être un soir, avant de vous quitter pour la nuit, ou dans un moment de connivence. Votre enfant ne vous a-t-il pas plus regardé lire, qu'il n'a regardé le livre ? Il a fixé votre bouche, écouté votre voix, il s'est senti bien, valorisé dans cette relation à deux, dans ce temps et cet espace protégés.

C'est ce premier vécu de lecture partagée, en confiance avec vous, qui va s'inscrire dans le livre lu. Comme si le ressenti de ce moment faisait corps avec l'histoire. Et, probablement, la prochaine fois, votre enfant vous réclamera-t-il cette même histoire, car il a le désir, inconscient, de recréer ce qui s'est passé la première fois.

Du bonheur sûr, attendu et vérifié à chaque fois

Et la fois suivante, quand il redemande la même histoire, magiquement, cela se reproduit. Votre enfant revit et savoure à nouveau l'instant partagé. C'est un vécu connu, de bonheur sûr, attendu, et vérifié à chaque fois. Il faudra plusieurs expériences pour qu'il comprenne qu'avec une autre histoire, cela se passera aussi. Alors, seulement, il pourra s'intéresser au contenu de ce qui lui est raconté.

Puis votre enfant commence à s'intéresser aux images et au récit. Il est tantôt étonné, un peu effrayé par un élément de l'image ou, au contraire, amusé. Cela peut être aussi un mot du texte qui l'interpelle ou l'une de vos intonations qui lui plaît quand vous lisez.

Votre enfant devient capable d’anticiper

A force d'écouter le même texte, accroché aux mêmes images, l'enfant va devenir capable d'anticiper l'image, le mot ou la séquence qu'il aime, avant même de tourner la page. Naissent alors pour lui, le sentiment nouveau et le plaisir d'avoir un pouvoir sur l'objet livre : il sait, à l'avance !

Lire et relire la même histoire...

Votre enfant enrichit son langage

Tant qu'il n'a pas tout absorbé de l'histoire que vous lui lisez, votre enfant la redemande. Il veut s'en approprier toutes les richesses et aller jusqu'au bout de ce qui lui est nécessaire pour nourrir son affectivité, son imaginaire, son intellect, ou les trois à la fois !

En revivant les moments d'émotions qu'il ressent, la logique des situations, les mots déroulés en phrases qui lui parviennent au gré de la voix de l'adulte comme une espèce de musique, il déniche à chaque nouvelle écoute, un petit quelque chose qu'il n'avait pas capté jusque-là. Il repère des modèles de mots et de phrases et cherche à les réutiliser dans son propre langage.

Avec le texte, il découvre un nouveau moyen de communiquer

Il repère aussi, en réentendant et en revoyant les mêmes mots à la même place, ces petits signes noirs sur le papier qui ont l'étrange pouvoir, par l'intermédiaire de la voix familière, de “parler” l'histoire. Ce sont toujours les mêmes, au même endroit. Pour lui… et pour l'adulte ! C'est extérieur à eux, cela ne change pas.

Votre enfant a capté la permanence du texte. Cette découverte est une formidable source où il peut puiser un sentiment de sécurité. C'est fixe et ça ne peut pas disparaître. Il découvre un nouveau moyen de communiquer, qui n'est pas dans l'immédiateté changeante comme l'oralité, ni dans la nécessité de la présence de l'autre.

Une préparation à la lecture

A un âge où il doit souvent se séparer des personnes qui lui sont proches, c'est très rassurant. A ce stade de sa maturité, votre enfant n'est d'ailleurs pas content quand vous changez un mot au texte original ! Fort de cette expérience, il aura plus tard davantage de chances d'aller vers la lecture, en confiance.

http://www.vosquestionsdeparents.fr

Tag(s) : #lecture

Partager cet article

Repost 0