Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Les résultats de ce prix nous parviennent sous la forme d'un petit article très sympatique. Le voici dans son intégralité :

 Prix des écoles de Clamart

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre.

 Pour l’édition 2011 du Prix Littéraire des Ecoles de la ville de Clamart, les membres du jury des classes de CP,  CE1, CE2, CM1 et CM2  des écoles de la ville, se sont vaillamment battus pour faire gagner leurs auteurs préférés !


 Les débats conduits par l’écrivain Jacques François Piquet (http://www.jfpiquet.com/) ont permis comme chaque année, aux jeunes critiques en herbe de s’initier à l’analyse littéraire et à l’argumentation pour départager les titres de la sélection, choisie au préalable par les médiathécaires et les enseignants de la ville de Clamart. Le vote s’est tenu dans l’imposante Salle du Conseil de la Mairie de Clamart, sous le regard amusé et complice des adultes présents.

 Parmi un choix de livres variés et exigeants, les élèves ont montré leur préférence pour des héros au caractère bien trempé, qui n’ont peur de rien !

 


 « Peur de rien » qui est justement le titre du roman de  Marc Cantin, grand  gagnant du Prix Littéraire / niveau CE2,  élu à près de  1005 voix par l’ensemble des élèves. Nommé aussi, pour la catégorie CE1 avec son titre « A cheval, Nitou ! », Marc Cantin a également été désigné vainqueur par les CE1 avec 962 voix.

 Un véritable triomphe pour cet auteur attachant, scénariste pour la jeunesse (http://cantin.apinc.org/) qui était venu rencontrer les enfants à l’occasion d’une rencontre organisée au mois de mars, à la médiathèque François Mitterrand !

 Autres vainqueurs désignés par le jury : « L’Ogrelet » de Suzanne Lebeau, une pièce de théâtre qui aborde la question de l’enfant  et de sa place dans la société, « Mensonges et vérité » de Nathalie Kuperman, où l’héroïne Clarisse découvre qu’elle a été adoptée et enfin dans un registre plus amusant, l’album « Faim de loup » de Eric Pintus, un récit à l’humour noir mettant en scène un lapin moqueur et un loup affamé.

 Les débats littéraires se sont terminés autour d’un goûter convivial rassemblant enfants et partenaires de la manifestation.

 Rendez-vous pour l’édition  2012 du Prix littéraire des Ecoles qui fera l’objet d’un prochain zoom !

 Retrouvez ci-dessous l’intégralité des gagnants de cette année et n’hésitez pas à emprunter leurs livres dans les médiathèques du réseau. Ils feront d’excellentes lectures de vacances !

CP:
« Faim de loup » , Eric Pintus, Didier Jeunesse, 2010.
faim_de_loup
Alors qu'il erre dans la forêt la faim au ventre, loup tombe dans une fosse à ours. Lapin apparaît et se moque de lui, mais il tombe à son tour dans le trou ! Tel est pris qui croyait prendre. Un récit à l'humour noir.


CE1:
« A cheval, Nitou ! », Marc Cantin, Castor poche-Flammarion, 2009.
a_cheval_nitou
A la demande de son père, Nitou quitte le village pour se mettre en quête d'un cheval qu'il pourra dresser. Il rencontre Pitchi, un jeune poulain qui n'a en aucun cas envie de se laisser monter par le petit Indien.


CE2:
« Peur de rien ! », Marc Cantin, Paris : Castor poche-Flammarion, 2006.
peur_de_rien
La rivalité est grande entre Carla et Hugo dans la cour de récréation. Les deux enfants se lancent un défi : se rendre au manoir de Saint-Malmor, réputé hanté, afin de mesurer la bravoure de chacun.


CM1:
« Mensonges et vérité », Nathalie Kuperman, Ecole des loisirs, 2007.
mensonges_verites
Clarisse n'aime pas lire et suite à un contrôle de lecture elle a rendu une copie blanche à Mlle Gorse, ce qui va nécessairement lui valoir un zéro. Refusant d'avouer la vérité à sa mère, elle décide de lui mentir et lui raconte qu'elle s'est fâchée avec Anna, sa meilleure amie.


CM2:
« L'ogrelet », Suzanne Lebeau, Ed. théâtrales, 2003.
ogrelet
Cette histoire aborde les problèmes suscités par l'arrivée de l'enfant à l'école. L'ogrelet vit seul avec sa mère, dans une forêt dense. Pour être admis dans la société, il doit subir trois épreuves tendant à prouver qu'il a transcendé son hérédité et qu'il est foncièrement bon.


Tag(s) : #Prix

Partager cet article

Repost 0